Devenez coach parental ou accompagnant en parentalité

Vous voulez vous former à un métier porteur en pleine expansion.

Vous souhaitez contribuer à créer un avenir meilleur pour nos enfants.

Vous avez envie de vous investir auprès des parents en étant efficaces.

Vous avez envie de diffuser la parentalité positive.

Formez-vous au métier de coach parental et accompagnant en parentalité :

Selon vos possibilités et votre rythme

Coach parental, un métier en pleine expansion

Le coach parental ou accompagnant en parentalité est un métier qui a émergé il y a quelques années. Les parents sont de plus en plus nombreux à désirer être accompagnés pour mieux comprendre leurs enfants et mieux répondre à leurs besoins, dans un monde où les références en matière d’éducation ont beaucoup changé. Sans vouloir être ni autoritaires ni laxistes, ils sont en recherche d’outils rendant la vie familiale plus facile et plus harmonieuse.

Ces outils existent aujourd’hui à travers la parentalité positive et ils sont de mieux en mieux connus des parents. De nombreux parents ressentent le besoin d’être accompagnés pour résoudre les problèmes qu’ils rencontrent au quotidien.

Le coach parental ou accompagnant en parentalité peut exercer en libéral ou alors intervenir au sein d’une structure institutionnelle ou associative. Il peut proposer des entretiens individuels, des groupes de parents, des ateliers… De plus en plus d’institutions proposent ce type d’accompagnement.

Ce métier offre de vrais débouchés professionnels, tant dans le secteur public qu’en libéral.

Le manque de formation des professionnels

Peu de professionnels exercent aujourd’hui en ayant une réelle formation et des connaissances adaptées… Or ce métier ne s’improvise pas, il requiert des connaissances et des compétences multiples : psychologie, capacités d’écoute, pédagogie, fonctionnement du cerveau de l’enfant, aspects juridiques…

Les découvertes récentes des neurosciences sur le développement du cerveau de l’enfant révolutionnent aussi nos pratiques et nécessitent pour les professionnels de se mettre à jour.

Par ailleurs, dans ce métier particulièrement, un réel travail sur soi, sur sa propre parentalité et l’enfant qu’on a été est indispensable, afin de ne pas projeter ses propres problématiques et solutions sur les parents que nous accompagnons.

Les conséquences sur les parents d’un accompagnement par une personne non suffisamment formée sont souvent vraiment néfastes. Les parents peuvent se sentir jugés, incompris, en échec… les professionnels eux-mêmes peuvent se dire incompétents et dépassés. Alors que bien souvent des solutions existent… Mais ce métier s’apprend et il nécessite de structurer son approche.

Se former, une nécessité

Depuis mon installation il y a quelques années, j’ai eu la chance d’accompagner de nombreux parents, en individuel et en groupe. Au fil du temps, j’ai enrichi ma pratique de différents outils et j’ai créé ma propre approche.

Ce que j’ai constaté de plus important, c’est que les parents ont profondément besoin d’empathie, de compréhension et de chaleur… pour reprendre confiance en eux. Il est tellement difficile d’être parent sans se sentir jugé… Le rôle numéro 1 du coach parental est celui-ci : accueillir les parents sans jugement et leur permettre ainsi de se sentir à nouveau compétents.

Et l’erreur numéro 1 que je constate chez les professionnels, c’est qu’ils veulent à tout prix transmettre une méthode, qui finalement enseigne aux parents qu’ils ne savent pas s’y prendre. Il est vrai que les parents peuvent avoir besoin d’outils et de techniques pour résoudre les problèmes du quotidien mais ils n’ont pas à entrer dans une méthode, ils doivent pouvoir faire comme ils veulent !

L’idéal serait que les coachs parentaux aient à la fois ces outils, ces techniques, qui sont utiles aux parents, mais qu’ils développent surtout leur savoir-être pour avoir une posture adaptée qui permette aux parents de se sentir libres et compétents.

Ainsi le coach parental ferait équipe avec les parents et ne serait pas « celui-qui-sait ».

Dans les formations au métier de coach parental, j’observe qu’il manque souvent des clés importantes de l’accompagnement :

– soit parce qu’il s’agit de formations trop courtes, qui ne permettent pas de travailler le savoir-être, la méthodologie des entretiens, qui passent par des formations interactives et approfondies

– soit parce que la formation porte sur une seule méthode, un type d’outils, qui ,ne correspondra pas à tous les parents

– soit parce que certains sujets sont carrément omis des formations, notamment les aspects juridiques de la parentalité (autorité parentale, protection de l’enfance…)

C’est pourquoi j’ai créé une formation complète qui donne de vraies compétences dans ces différents domaines et s’appuyant sur des références théoriques solides.

Formez-vous au métier de coach parental et accompagnant en parentalité :

Anaïs EUVERTE

Qui suis-je ?

Thérapeute, coach parentale et formatrice, j’ai créé l’organisme de formation La Plumeuverte. pour les professionnels qui veulent offrir le meilleur d’eux-mêmes aux personnes qu’ils accompagnent, en développant leur bienveillance, leur authenticité et leur éthique.

Je coordonne la formation et anime plusieurs modules.

close